Connect with us

Pour plus de proximité, l’OCP enrichit son offre et étend son dispositif d’analyses de sols

lavieeco

Pour plus de proximité, l’OCP enrichit son offre et étend son dispositif d’analyses de sols

Dispositif déployé dans le strict respect des mesures sanitaires

• Ce dispositif cible toutes les grandes familles de cultures : céréales, légumineuses, arboriculture et maraîchage.
• Il envisage de réaliser plus de 30 000 analyses de sols durant la saison agricole 2020-2021.
• L’identification des besoins des sols est le premier pas vers une fertilisation raisonnée.

Dispositif déployé dans le strict respect des mesures sanitaires

Dans la continuité de son engagement en faveur du développement de l’agriculture au niveau national, l’OCP, main dans la main avec ses partenaires institutionnels et scientifiques, déploie son offre d’analyses de sols à travers le Royaume. L’offre Al Moutmir des analyses de sols vient, en ce sens, en appui aux efforts nationaux visant la vulgarisation des meilleures pratiques d’une agriculture basée sur des fondements scientifiques. Ce dispositif vise à apporter une offre d’analyses de sols clés en main, tout près de l’agriculteur, au bon moment et gratuitement, souligne-t-on auprès du groupe OCP. L’offre analyses de sols jouit du support scientifique de l’Université Mohammed VI Polytechnique et du Consortium scientifique national (INRA, IAV et ENA), précise la même source. On parle d’un dispositif 100% digitalisé pour assurer la fiabilité de la data et faciliter son partage avec l’écosystème.
Concrètement, et dans le strict respect des mesures sanitaires imposées par la pandémie, l’OCP à travers l’Initiative Al Moutmir et l’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguerir déploie pour cette campagne agricole une offre intégrée d’analyses de sols à travers la mobilisation d’une flotte additionnelle de laboratoires mobiles. Cette démarche s’inscrit dans la continuité de l’offre initiale d’Al Moutmir qui vise à accompagner les agriculteurs vers une agriculture plus agile et durable.
Basée sur la démarche scientifique, l’offre Al Moutmir des laboratoires mobiles d’analyses de sols est rendue possible grâce à la mobilisation des différents partenaires nationaux, notamment les institutions scientifiques (INRA, IAV, ENA et UM6P), les experts agronomes, les ingénieurs agronomes Al Moutmir, les autorités locales, les agriculteurs et les collaborateurs OCP volontaires agissant dans le cadre de
Act4Community.
C’est un fait avéré. La connaissance continue et fine de nos sols, de leur composition et le suivi de leur changement en fonction des cultures et des aléas climatiques est un impératif et un préalable à toute décision de fertilisation respectueuse des ressources et garante de rendements et revenus optimaux pour l’agriculteur. Et c’est partant de ce constat que l’OCP, à travers l’initiative Al Moutmir et l’UM6P, apporte aux agriculteurs une offre d’analyses de sols de proximité. Il mobilise ainsi une dizaine de laboratoires mobiles au profit des agriculteurs accompagnés, surtout les petits. Il s’agit d’une dizaine de vans aménagés sous forme de laboratoires mobiles d’analyses de sols qui vont sillonner les régions agricoles du Maroc au début de chaque campagne agricole pour effectuer, gratuitement, des analyses de sols aux petits agriculteurs accompagnés dans le cadre de l’initiative Al Moutmir. Le but est d’encourager la pratique d’une agriculture basée sur des fondements scientifiques, une agriculture plus résiliente et durable. Ce dispositif cible toutes les grandes familles de cultures : céréales, légumineuses, arboriculture et maraîchage. Il envisage de réaliser plus de 30 000 analyses de sols durant la saison agricole 2020-2021.
Les laboratoires mobiles sillonnent le Royaume et réalisent les analyses des échantillons de sols reçus de la part des agriculteurs au niveau de chaque localité. Ces unités mobiles sont équipées en matériel de laboratoire de dernière génération, nécessaire pour effectuer l’ensemble des analyses physico-chimiques du sol.
Les séances de restitution des analyses de sols sont également prévues, en one to one, pour permettre à chaque agriculteur de mieux appréhender les besoins de son sol en nutriments.
Les analyses de sols effectuées au niveau de ces laboratoires sont suivies par un comité scientifique d’experts de l’Université
Mohammed VI Polytechnique de Benguerir et du consortium scientifique national (INRA, IAV et ENA) avec le concours des ingénieurs agronomes Al Moutmir et d’une équipe de techniciens laborantins expérimentés. Les résultats des analyses de sols sont ainsi certifiés par le comité scientifique qui effectue régulièrement des contrôles de qualité en plus des opérations de calibration systématique du matériel mobilisé.
Soucieux de capitaliser sur les résultats des analyses de sols effectuées au niveau des différentes régions du Royaume, et en vue d’enrichir la cartographie des sols du Maroc, l’équipe Al Moutmir et UM6P adoptent une démarche digitalisée à travers le déploiement d’un système informatisé de management de la data.
L’échantillon de sol est enregistré au niveau d’un système informatique et suivi depuis la phase d’échantillonnage jusqu’à son analyse, l’établissement du rapport et sa restitution. Chaque échantillon est référencé, des images sont également indexées et servent à alimenter la base de données des sols. Cette solution permet de traiter des résultats au niveau du système, générer les recommandations de la fertilisation et les plans de fumure et permet le stockage de ces données pour des utilisations ultérieures par les agriculteurs et l’écosystème scientifique et institutionnel.
L’OCP ambitionne à travers cette démarche d’enrichir le référentiel national des sols et de contribuer à la facilitation de la prise de décision au niveau des politiques agricoles nationales en capitalisant sur des données fines collectées à une échelle locale.
Partenaire historique des agriculteurs, l’OCP vient encore une fois de démontrer qu’il demeure fortement engagé aux côtés de tout l’écosystème en vue de soutenir la transformation de ce secteur au Maroc et plus largement en Afrique et à travers le monde. L’objectif est de contribuer à l’émergence de modèles de développement agricoles inclusifs, créateurs de valeur et d’impact durables. Dans une démarche partenariale avec le ministère de l’agriculture, l’OCP, à travers l’initiative Al Moutmir, mobilise ses équipes en vue d’accompagner de près les agriculteurs, surtout les petits. Il stimule ainsi en continue la boucle d’innovation avec les différentes forces vives de la filière agricole pour répondre avec agilité aux challenges de l’agriculture et faire émerger de nouvelles solutions adaptées et accessibles pour toutes et tous.

Continue Reading
You may also like...

More in lavieeco

To Top