Connect with us

Aziz Akhannouch souligne à Washington le rôle central du Maroc dans les relations américano-africaines

La Vie éco

Aziz Akhannouch souligne à Washington le rôle central du Maroc dans les relations américano-africaines

Le Maroc peut jouer un rôle central dans les relations entre l’Afrique et les Etats-Unis, en ce qui a trait aux programmes d’investissement, au secteur privé et au secteur financier», a souligné M. Akhannouch, ajoutant que le gouvernement mettra en œuvre tous les moyens dont il dispose à cet égard, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI.

Dans une déclaration à la presse en marge de sa participation au Sommet des dirigeants USA-Afrique, tenu dans la capitale fédérale américaine du 13 au 15 décembre, le Chef du gouvernement a également relevé que le Maroc, qui jouit d’une position distinguée, dispose d’importants programmes qui ont été mis en œuvre en partenariat avec le Millenium Challenge Account. Ces programmes ont connu un franc succès et peuvent servir de modèles dans le monde, a-t-il affirmé.

Aziz  Akhannouch a fait remarqué que le Sommet de Washington constitue l’occasion de rappeler que le succès de ces relations requiert de la volonté au plus haut niveau du pays, notant que Sa Majesté le Roi a pris la décision, au départ, de conclure un accord de libre-échange avec les Etats-Unis.

Grâce à cet accord, le Maroc a pu tripler le volume de ses échanges commerciaux avec les Etats-Unis, a noté le responsable marocain.

Akhannouch a rappelé que l’engagement du Maroc, au plus haut niveau du pays, s’est également concrétisé par plus de 50 visites d’Etat dans une trentaine de pays d’Afrique, qui ont été couronnées par la signature de plus de 1.000 accords, ce qui a fait du Maroc, a-t-il ajouté, le premier investisseur en Afrique de l’Ouest.

Le Chef du gouvernement a évoqué les principales rencontres qui seront tenues au Maroc en rapport avec le domaine économique, dont le premier Bloomberg New Economy Gateway Africa en juin 2023 ainsi que les Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international à Marrakech en octobre prochain.

Il a noté, à cet égard, que ces rencontres permettront de susciter l’intérêt des grands investisseurs au sujet de la transformation que connaît le Maroc et des efforts entrepris par Sa Majesté le Roi, ajoutant que la participation au Sommet de Washington est une occasion «d’assurer les Etats-Unis que le Maroc est là pour accompagner le rythme de ces investissements».

Le Sommet des dirigeants USA-Afrique a réuni les représentants de près d’une cinquantaine de pays, de la société civile et du secteur privé du continent africain, outre des responsables de l’administration américaine et de la Commission de l’Union africaine.

Les participants à ce conclave de trois jours ont discuté de plusieurs questions allant de la pandémie du Covid-19 aux changements climatiques, en passant par la démocratie, la gouvernance, la sécurité, le commerce, les investissements et le développement des partenariats entre les pays africains et les Etats Unis.

Continue Reading
You may also like...

More in La Vie éco

To Top