Connect with us

Elever le niveau

La Vie éco

Elever le niveau

Edito

Edito

Dans la planète foot, le Maroc fait désormais partie des meilleurs. Il joue dans la cour des grands, en brisant ce plafond de verre qu’est le dernier carré du Mondial, jusque-là réservé à ce qu’on pouvait appeler les grandes nations footballistiques. Il ouvre de nouveau la voie à l’Afrique pour percer davantage dans ce genre de compétition, comme il l’avait déjà fait en 1986 et en 1970. N’est-ce pas là une confirmation du leadership que notre pays construit depuis des années ?
En dehors des pelouses, le globe a découvert que le Maroc est un pays particulier. Le seul au monde à pouvoir rassembler dans la joie les habitants de Gaza et Tel-Aviv. Le vivre ensemble et la tolérance ne sont pas que de simples slogans chez nous. Partout sur la planète, la diaspora marocaine, est sortie rappeler son attachement à cette contrée où l’on vit sous le triptyque «Dieu, la Patrie, le Roi».
Le Maroc, avec son équipe et son public a montré les meilleurs de ses valeurs. La «Niya» de Walid Regragui intègre déjà le jargon des spécialistes du développement personnel. La notion aussi de la bénédiction de la mère (Lmima) a été illustrée de la plus belle des manières avec ces images de joueurs qui font la fête avec leurs mamans. Hommage à ces Marocaines, humbles et fières de leurs champions… De nos ABTAL.
Certes, Regragui et nos héros n’ont pas atteint le toit du Monde, mais ils ont gagné les cœurs et le respect de tous. Ils finissent la tête haute cette compétition en démontrant qu’un pays du Sud n’a plus aucun complexe pour affronter les plus grands. Avant même de le confirmer dans les stades du Qatar, avec sa sélection nationale, le Maroc l’avait déjà fait sur les terrains économique et diplomatique. Notre pays n’hésite plus à défendre ses positions, à aller marquer des points quand il le faut et même à accepter la défaite pour mieux rebondir.
Les retombées sur notre pays ne vont pas s’arrêter avec la fin de cette Coupe du Monde qui restera mémorable. «Morocco» est une étoile verte qui clignote en rouge sur tous les radars. A nous de saisir ces bonnes vibrations du Mondial et d’en profiter au mieux. Le momentum Maroc est plus que jamais là, mais il va falloir le booster sur tous les plans pour continuer d’écrire notre histoire.
Ce Mondial devrait d’abord servir de déclic pour une prise de conscience collective que notre pays est sur la bonne voie. Il suffit donc d’avoir la foi, de croire en nos capacités pour œuvrer ensemble afin de passer à la vitesse supérieure. Pour élever le niveau.
A notre petite échelle, à La Vie éco, nous le ferons dès la semaine prochaine : Une nouvelle formule est à découvrir chez votre marchand de journaux.

Continue Reading
You may also like...

More in La Vie éco

To Top