Connect with us

Ingénierie, recherche et développement : signature d’un protocole d’accord avec la société AVL Maroc

La Vie éco

Ingénierie, recherche et développement : signature d’un protocole d’accord avec la société AVL Maroc

Un protocole d’accord relatif à la réalisation d’un projet d’investissement par la société AVL Maroc, spécialisée dans les technologies de mobilité, a été signé lundi 19 décembre 2022 à Rabat, par le Ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, la Ministre de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration, Ghita Mezzour, le Ministre de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques Publiques, Mohcine Jazouli et le Directeur Général de AVL Maroc & France, Jean Marc BOULARD.

Ce projet d’investissement contribuera à dynamiser l’écosystème ESO (externalisation des activités d’ingénierie et de recherche et de développement dont notamment l’ingénierie industrielle). Il porte sur un montant d’investissement de 30 millions de dirhams avec à la clé la création à l’horizon 2027 de 500 emplois, principalement des ingénieurs. Le projet sera implanté dans plusieurs villes marocaines dont le site de Rabat Technopolis.

« Avec ce nouvel investissement, le secteur confirme son attractivité qu’il doit notamment à la qualité de son offre adaptée aux besoins des entreprises et aux mesures d’accompagnement proposés, en termes notamment de fiscalité, et d’appui à l’investissement et à la formation » se réjouit Ryad Mezzour.

De son côté, M. Boulard a indiqué : « le MoU permet au Groupe AVL d’installer conjointement avec le ministère de l’Industrie et du Commerce une vision long terme promouvant l’expertise de pointe dans les secteurs de mobilité et de l’énergie et de préparer les conditions de réussite. »

AVL Maroc, filiale d’AVL France, opère entre autres dans le développement des moteurs, de batteries électriques, des systèmes électroniques & des produits de mobilité. Avec un effectif de 120 personnes, la société compte aujourd’hui des clients de marques, notamment STELLANTIS et le Groupe Renault.

Avec 1 320 entreprises installées au Maroc, le secteur de l’offshoring emploie près de 130 000 salariés et produit un chiffre d’affaires à l’export de près de 13 Milliards de DH, dont 360 millions de DH générées par l’écosystème ESO.

Continue Reading
You may also like...

More in La Vie éco

To Top