Connect with us

Je veux devenir le «Regragui» des managers !

La Vie éco

Je veux devenir le «Regragui» des managers !

Le premier enseignement du coach des Lions c’est l’ambition sans complexe, alors bravo pour l’application du leaderniyaship à la marocaine !
Au départ de toute victoire il y a la pensée d’une femme ou d’un homme qui Y CROIT. Parce qu’il est compétent, qu’il croit d’abord en lui-même et qu’il a appris à se connaître dans ses forces et ses faiblesses les plus intimes, sans état d’âme et avec une seule idée en tête : faire en sorte que son équipe arrive à atteindre l’objectif qu’il s’est assigné à lui-même. Mais avant tout, le leaderniyaship c’est l’ESPOIR ! Insufflé un espoir si grand, si inspirant que peu à peu vous arrivez à rallier chaque personne de votre équipe, conquise par votre capacité à y croire avec force et courage. Cette «moroccan way» requiert une force mentale hors du commun, une capacité à être son propre «motivateur» et à toujours prendre du recul face à l’échec comme au succès.

Les leviers du «leaderniyaship»

Il y aurait beaucoup à dire à ce sujet, mais voici quelques pistes de réflexion :
– Viser haut : l’idée n’est pas seulement «d’arriver à jouer sur le terrain» mais bien de GAGNER la plus belle des Coupes. Quand vous voulez fédérer, ne rêvez pas petit !
– Ne pas avoir de complexe : vous pouvez être à la tête du département «mal aimé» ou peu connu de votre entreprise, cela importe peu, soyez sans complexe le challenger des plus grands.
– Estime et confiance en soi : et vous aurez d’autant de moins de complexe que vous aurez su insuffler au quotidien de l’estime et de la confiance en soi pour votre équipe.
– Rester HUMBLE : l’arrogance même quand elle est auréolée du plus grand des succès n’est rien face à une victoire remportée par une équipe qui a su rester humble à l’image de son manager. Laissez les autres «chanter» vos louanges, ils le feront toujours mieux que vous !
– Réfléchir à une stratégie puis fédérer : vous devrez en permanence créer des «tactiques» pour contourner telle problématique, gagner face à un nouveau concurrent ou dépasser une contrainte.
– Être autant exigeant que bienveillant : demandez le meilleur de votre équipe sans le faire «à l’ancienne» par l’autoritarisme.
– Mettre l’EGO à l’extérieur du terrain et des salles de réunion : l’ego démesuré fait perdre des milliers d’heures chaque année aux entreprises. Alors, soyez le premier à donner l’exemple en la matière.
– Refuser la médiocrité : qu’elle concerne vos actes ou décisions, ou ceux de votre équipe.
– Toujours mettre en avant son équipe : plus vous vous placerez en RETRAIT pour mettre sous les projecteurs votre équipe, plus vous serez le manager respecté et suivi que vous aspirez à être.

Et… restez vous-même

L’authenticité est la clé !
Si vous jouez à appliquer ces points, vous finirez tôt ou tard par être rattrapé par VOTRE réalité.
Et surtout, n’arrêtez jamais d’y croire pour votre équipe et aussi pour vous-même !
Siiiir Siiiiir…
A vous de jouer !

Continue Reading
You may also like...

More in La Vie éco

To Top