Connect with us

Le ministère de l’Enseignement supérieur victime de hackers algériens

La Vie éco

Le ministère de l’Enseignement supérieur victime de hackers algériens

Plusieurs institutions publiques font face actuellement à une grande opération de piratage informatique ciblée, orchestrée par des hackers algériens.

A l’heure où nous rédigeons ces lignes, le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation a subi une attaque, subtilisant des milliers de données sensibles couvrant toutes les régions du Royaume.  Les auteurs de l’attaque ont partagé ces données gratuitement sur la plateforme Breached.vc (voir la capture d’écran ci-dessus).

Avant le ministère, c’est l’université Cadi Ayyad de Marrakech qui a été victime, samedi 17 décembre 2022, d’une attaque semblable, mais de plus grande ampleur. Plus de 1,8 million de données personnelles, notamment bancaires ont été subtilisées, vendues sur la plateforme à environ 30 euros.

Après avoir pris connaissance de cette opération, l’université a fermé le site. Nous avons essayé de joindre l’université en vain. Contacté par nos soins, une source au sein du ministère de tutelle déclare ne pas être au courant de cette attaque, puisque «le site web est toujours opérationnel».

«Une catastrophe qui nous interpelle sur la place que devrait occuper la cybersécurité au sein de nos institutions publiques. La protection de données personnelles sensibles doit être une priorité. Cette attaque de l’université Cadi Ayyad et du ministère démontre que notre capacité à protéger ces données est faible, d’autant plus que ces données ne sont pas cryptées», nous déclare l’expert en cybersécurité Badr Bellaj.

Continue Reading
You may also like...

More in La Vie éco

To Top