Connect with us

La Vie éco

Vaccin label

Edito Saad Benmansour

Malgré le caractère compliqué et complexe de telles opérations, le Maroc est en train de réussir lentement mais sûrement là où bien d’autres nations, et non des moindres, rencontrent encore des difficultés. A cela s’ajoute le fait que beaucoup de pays n’ont tout simplement pas encore entamé la vaccination.
Quand, au mois d’octobre, les pouvoirs publics avaient commencé à communiquer sur les premiers contours de la campagne, d’aucuns faisaient preuve de scepticisme et d’incrédulité. La réalité les a démentis. Au bout de quinze jours de campagne, ce sont désormais plus de cent mille Marocaines et Marocains qui se font vacciner chaque jour. Depuis le début, le parti-pris par les pouvoirs publics a été la transparence et la rigueur. Et jusque-là le pari est globalement gagné. Certes, ce n’est encore que le tout début de la campagne mais il est essentiel et déterminant dans ce genre d’opérations de grande envergure que le démarrage soit réussi car il donne de la crédibilité pour la suite.
C’est avec et grâce à cette même rigueur que le pire a été évité aux Marocains au tout début de la pandémie et que la deuxième vague très violente qui secoue l’Europe et le monde en ce moment n’a pas inondé le Maroc. Certes, au fur et à mesure que la période de restrictions s’allonge, la stricte application des normes peut sembler lourde par moment et handicapante et même inutile pour certains, voire absurde. Mais là encore, le cours des événements mondiaux de ces dernières semaines est venu donner raison aux pouvoirs publics au Maroc. Les pays comme le Portugal, l’Autriche, la Belgique, la France, les Pays-Bas, et bien d’autres, sont littéralement terrassés par une nouvelle flambée de l’épidémie, les obligeant à revenir à des confinements tout aussi durs que celui de mars 2020. Cela pourrait s’expliquer, entre autres, par un manque de fermeté au moment où il le fallait.
Et ce n’est pas seulement de santé qu’il s’agit. Car, dans quelques mois, les pays qui auront effectué plus tôt leurs campagnes de vaccination seront les premiers à pouvoir redémarrer leurs économies après un retour progressif à la vie normale.
Grâce à cette vaccination rapide et opérationnelle, le Maroc pourra être prêt dans quelques mois au moment où les grands marchés émetteurs de touristes voudront reprendre leurs activités et quand les grands donneurs d’ordre et clients à travers le monde reprendront leurs commandes et quand la machine mondiale se remettra en marche. Ce sera un avantage de taille par rapport aux concurrents et un label à capitaliser.

Continue Reading
You may also like...

More in La Vie éco

Advertisement

Trending

Advertisement
To Top